top of page
Rechercher

L’ Ayurveda et la sagesse sacrée de la Baghavad- Gita.


Quand nous pratiquons l’ Ayurveda depuis un certain temps, nous reconnaissons le rôle du corps dans nos activités spirituelles quotidiennes et comprenons que des soins corporels appropriés sont fondamentaux pour la quête spirituelle.

Après tout, si l’on ne prend pas bien soin du corps - le véhicule de l’âme -, même les pratiques spirituelles de base deviennent de plus en plus difficiles. Cela ne veut pas dire qu'il est impossible de prier, etc., même en cas de santé compromise. Mais avoir un corps et un esprit sains est certainement un atout.

En fait, c'est l'une des raisons pour lesquelles les sages de l'Inde ancienne pratiquaient le yoga - pour améliorer leur condition psycho-physique. Ils ont utilisé leur corps sain à la poursuite de l'esprit.

L'Ayurveda, l'ancien système védique de guérison holistique, a été conçu et développé avec une stratégie similaire à l'esprit.

Son but est de nous permettre de fonctionner à un niveau optimal, afin que nous puissions utiliser notre corps donné par Dieu dans le service divin du Seigneur ( tel que cela prends forme pour vous. )


L'Ayurveda est peut-être le plus ancien système «de guérison «

naturelle au monde, précédant même le système chinois.


Le nom Ayurveda vient du sanscrit (veda = connaissance; ayu = vie) et est souvent traduit par «la connaissance de la vie». Mais je dirais que «la connaissance de la longévité» saisit plus précisément son intention.

Les sages de l'Inde ancienne distinguaient soigneusement la vie, un phénomène spirituel, de la longévité, un terme qui se réfère au bon entretien du corps. Cette distinction entre le corps et le soi est fondamentale dans la pensée de Vaishnava.

Les chercheurs spirituels veulent entretenir et prendre soin de leur corps de manière à ne pas compromettre ou empiéter sur leurs pratiques spirituelles.

La réalisation de ces objectifs doubles et interdépendants est le but de l'Ayurveda, ce qui en fait plus qu'une science médicale ordinaire.

Il est donc totalement holistique.

Les fondements de l Ayurveda se retrouvent dans la Baghavad - Gita :

La Gita, sans doute l'un des textes les plus vénérés de toute la littérature védique, est un vaste réservoir de connaissances et de philosophie yogiques.

Une partie du poème épique, Le Mahabharata, il résume l'essence du Vedanta dans le conte d'Arjuna, le meilleur des guerriers qui est pris dans une bataille épique entre les forces du bien et du mal.

Réunies sur le champ de bataille de Kurukshetra, les forces du bien (Pandavas) et les forces du mal (Kauravas) se préparent à la guerre. Le puissant guerrier Pandu, Arjuna, demande à son conducteur de char divin, Krishna, de placer son char entre les deux armées afin qu'il puisse voir qui il doit combattre.

À sa grande consternation, Arjuna voit dans les deux armées des amis, de la famille, des enseignants et des anciens respectés, tous prêts à se battre et à mourir.

Accablé de chagrin, Arjuna sombre dans le désespoir à la pensée de l'inévitable effusion de sang. Le dialogue qui en résulte entre Krishna et Arjuna expose la voie du yoga comme moyen de libération de la souffrance.

Le dialogue est rempli de vérités intemporelles que nous retrouvons à la racine de tout Enseignements sacrés digne de ce nom.

Puisqu'Ariel Ayurveda se veut fidèle aux enseignenents de sagesse ancienne de l Ayurveda, nous vous partagerons aussi sur notre page des extraits de la Baghavad -Gîta.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

AYURVEDA- LA DÉPRESSION SAISONNIÈRE ET LE DOSHA KAPHA

Nous arrivons tranquillement vers la fin de l'hiver, moment auquel les qualités humides, ternes, lourdes et statiques du dosha Kapha s'accumulent dans la nature. En ce moment, nous commençons à ressen

댓글


bottom of page