Rechercher

Baghavad- Gita, chapitre 4, verset 19


« Celui qui, dans l’action, s’est affranchi de tout désir de jouissance matérielle, peut être considéré comme solidement établi dans le savoir, de lui, les sages affirment que le feu de la connaissance parfaite a réduit en cendres les conséquences de ses actes.

Totalement détaché du fruit de ses actions, toujours satisfait et autonome, il n’agit pas matériellement, bien que continuellement.

L’homme ainsi éclairé maîtrise parfaitement son mental et son intelligence ; il renonce à tout sentiment de possession et n’agit que pour subvenir à ses stricts besoins vitaux. Ainsi, ni le péché ni les conséquences du péché ne l’atteignent. »

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Nous arrivons tranquillement vers la fin de l'hiver, moment auquel les qualités humides, ternes, lourdes et statiques du dosha Kapha s'accumulent dans la nature. En ce moment, nous commençons à ressen